Tag Archives: Essaouira

Sidi Kaouki

28 Déc

Sidi KaoukiDernière étape Marocaine que je n’ai pas évoquée ici : Sidi Kaouki.

On m’en avait parlé en prenant le café à Part-Dieu : » si vous allez à Essaouira il faut voir Sidi Kaouki ! »

Le nom avait quelque chose de sympa et le conseil venait de source sûre.

Il n’a pas été difficile de placer cela dans le voyage. Il « faut » différents temps dans un voyage. Les visites, les villes, le farniente etc …

Sidi Kaouki c’était le temps « farniente ». On quitte Essaouira pour descendre un peu au sud. On longe la côte, on passe devant quelques maisons, on roule, on roule et puis vu le kilométrage au compteur il faut se résoudre à l’évidence : on a dépassé Sidi Kaouki. « C’était les quelques maisons ou bien ? » (comme diraient nos amis suisses !).
Demi-tour, on revient aux quelques maisons et on regarde mieux : oui, on y est !
Une plage infinie. Quelques « restaurants » au bord de la plage. On se cale à l’un deux. Repas tranquille avec vue …

Après le repas, direction, la plage …. où l’on n’est pas gêné par les voisins ! Il n’y a pas de chien pour aboyer mais la caravane passe. Un moment de bonheur c’est parfois très simple !

 

 

 

Publicités

Essaouira

24 Déc

EssaouiraLes mois ont passé et je n’avais même pas fini de « traiter » les photos du printemps, une semaine au Maroc.
Finalement c’est top car cela permet de visionner ces photos dans une période où un peu de mer, du soleil et du ciel bleu font le plus grand bien.

Essaouira était une de ces quelques destinations qui me font ou m’ont fait rêver sans que j’ai hâte d’y aller. Peut-être pour préserver la part de rêve et d’attente. Il y avait Neuschwanstein dans cette catégorie. Il reste Samarkand. Knokke le Zoute et Portmeirion sont hors catégorie !

Essaouira a été la hauteur de mon rêve.

Une lumière extraordinaire. L’océan. Le bleu des bateaux de pêcheurs. Des contrastes. De l’air. Un grand bol d’air après Marrakech !

La route pour Essaouira a aussi été un moment agréable. On nous coupe-colle à Marrakech via l’avion. On traîne deux ou trois jours dans Marrakech et enfin on mesure l’espace. On traverse un vrai bout de Maroc. Une grande ville comme Marrakech, c’est avant tout une ville. Pas un bout du pays.

Je devrais en écrire plus sur Essaouira mais je ne peux pas. Je ne trouve pas les mots qui ne desserviraient pas l’image.

Quelle image, s’il faut en choisir une ? Celle-ci extraite d’un album plus complet mis en ligne également.

EssaouiraR22