Archive | De ci, de là … RSS feed for this section

Aux Légendes, la citrouille devient carrosse

28 Fév

citrouille_cendrillonÇa commence comme une galère. J’ouvre un mail au boulot et horreur, malheur, me v’là désigné comme volontaire pour être le représentant pour un « sympathique » manifestation professionnelle qui va m’amener à faire quelques kilomètres et cinq heures de marche dans la Haute Loire en février à 800 m d’altitude, le tout en charmante compagnie avec quelques vautours qui vont jouer à « pas ma faute » et « qui ne paie pas ! ».

On échange au téléphone avec le co-organisateur.  Je n’ai que le choix de la date comme dirait Paulo. On n’échappera pas à une nuit sur place ! …. Purée …

Là, je commence à déprimer sévère ! Je repère le patelin sur Google Maps et je dé-zoome pour trouver un bled plus grand où chercher un hôtel. Et là je vois apparaître Pradelles. Nomdediou, Les Légendes, et si c’était ouvert ? « Allô, oui ? Ok ! ». Yes !!! La citrouille devient carrosse. La galère d’une mission pénible devient promesse d’une bonne soirée !

Et après le reste s’enchaîne impec ! La route entre Le Puy en Velay et Pradelles donne à voir de superbes paysages enneigés.

Chapeuaroux1

Dommage que je n’ai ni le Reflex ni le temps ! Une petite photo avec l’Iphone depuis la chambre en sera le seul témoignage.

Chapeuaroux2

Excellente soirée aux Légendes avec un accueil excellent par Seb le patron et un échange sympathique avec Alberto, un espagnol avec qui nous refaisons le monde (une fois que je me suis habitué à l’accent !).

 

La cuisine est divine. La zique au top. Les revues dispos permettent de voyager et la Route du Blues me fait à nouveau un clin d’œil. Un jour ….

Chapeuaroux3

 

Le lendemain matin, descente dans les Gorges de l’Allier. Je découvre des petites routes où il me « faudra » revenir avec un véhicule … adapté ! D’autant que les paysages sont très beaux même en cette saison et promettent d’être superbes avec d’autres lumières.

Chapeuaroux7

 

Chapeuaroux6

Il est l’heure de repartir. Le soleil me dit de revenir quand il aura plus de temps.

Chapeuaroux9A 15h30 je trouve enfin un moment pour manger … et un restau qui accepte de nous faire d’abord un sandwich, puis finalement un plat chaud.

Au moment de payer je m’aperçois qu’il y a peut-être l’esprit motard derrière cette hospitalité.

Chapeuaroux8

Amusant de voir comment une mission vers laquelle on va à reculons se transforme en séquence retrouvailles et découverte. De voir comment cela peut se retourner. Un brin d’opportunisme, de l’ouverture, une envie de profiter des instants et des sensations qui de temps en temps arrive à prendre le dessus. Et parfois, çà marche. Pourquoi ne sait-on pas le faire plus souvent ? …

 

 

 

 

Musée Malartre à Rochetaillée sur Saône

26 Mar

Château_de_Rochetaillée-sur-Saône_5 Comme d’hab’ la photo mise en exergue (on va dire cela comme çà) n’est pas de moi mais je n’en ai pas prise de ce château, cadre du Musée Malartre à Rochetaillée sur Saône, à quelques kilomètres au nord de Lyon.

Ce musée, j’en connais l’existence depuis je suis à Lyon mais bon, les voitures anciennes c’est moyennement mon truc alors les années ont passé et je ne l’avais toujours pas visité. Week-end dernier à l’appart’. J’avais une furieuse envie d’aller rouler en moto pour saluer l’arrivée du printemps mais il faisait vraiment trop mauvais (grêle annoncée et … reçue !).

Alors c’était l’occasion d’aller voir ce musée, et de faire quelques photos, déclencher me manquait.

Une visite sympa. Je pensais ne m’intéresser qu’aux plus récentes des anciennes mais l’ingéniosité et le goût pour un autre confort des premiers véhicules était bien agréable à contempler.

Mais avant tout ce qui faisait l’agrément de cette visite sur un thème qui n’est pas ma passion, c’était le confort de visite : pas trop de visiteurs, pas trop de gardien, pas trop de barrière, pas de sophistication lumineuse ou sonore, quel plaisir de laisser aller son imaginaire, ses pensées, sans être rappelé à la réalité d’aucune façon ….

Au choix en laissant se dérouler la visite via cette vidéo de 7 minutes environ. Ou pendant … un certain temps, via les photos ci-contre, à picorer selon votre faim.